Être visible : oui, mais pas à tout prix!

Quand je suis partie à mon compte, en juin 2016, je ne savais pas où donner de la tête. Comme tout le monde je devais avoir des rentrées d’argent pour payer les factures. Pour y arriver, les gens devaient 1) savoir que j’existais et 2) savoir ce que j’avais à leur offrir.

Ne sachant pas trop quoi faire, j’ai décidé de tout miser sur ma visibilité.

Apprendre de ses « erreurs »

Je suis devenue membre de plusieurs groupes Facebook parce que j’avais d’abord et avant tout des millions de questions concernant l’entrepreneuriat. Mais aussi parce que j’ai réalisé que c’était une bonne façon de me faire voir.

MAIS.

J’ai été très active durant plusieurs mois. Trop peut-être? J’étais partout, tout le temps. Je répondais à toutes les publications (ou presque) à la vitesse de l’éclair. Dans toujours plus de groupes.

Jusqu’à ce que quelqu’un m’en fasse la remarque, à mon arrivée dans un nouveau groupe.

Coudonc, tu es partout toi?!

Je l’ai pris personnel sur le coup. Puis, en y repensant, j’ai réalisé qu’elle avait raison et ça a déclenché une profonde réflexion du pourquoi j’étais à ce point partout. J’ai surtout réalisé que si ça dérangeait une personne de me voir très active partout, elle n’était probablement pas la seule.

Aujourd’hui je comprend car j’ai vraiment ralenti mes activités dans les groupes Facebook. Et je remarque à mon tour très rapidement les nouveaux entrepreneurs ultra actifs partout. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vous livrer mes constats et mes trucs pour être plus visibles tout en usant de modération afin de ne pas vous « brûler ».

Les groupes Facebook

Il n’y a pas de mal à être dans plusieurs groupes Facebook. Par contre, avec le temps j’ai concentré mes interactions dans quelques-uns seulement (3-4). Je vais quand même voir ce qui se passe dans les autres groupes une fois de temps en temps, mais je ne commente plus systématiquement.

Comment j’ai fait la sélection?

Au fil des mois, j’ai pu découvrir où se trouvait ma cliente idéale et où je pouvais venir en aide aux gens, sans nécessairement vouloir vendre mes services (de toute façon on doit attendre les publications spécifiques à l’auto-promotion dans les groupes).

J’ai cessé de vouloir être vue à tout prix et ça a rapporté. Les gens se sont mis à me taguer naturellement selon les demandes/recherches des gens et je ne suis pas avares de conseils (mais ça, vous le savez déjà!). Résultat? Les gens m’écrivent en privé, visitent mon site Web et finissent bien souvent par devenir des clientes sans que je dise quoi que ce soit. Ce qui ne m’arrivait pratiquement jamais quand j’étais partout tout le temps.

Les réseaux sociaux

Même chose pour les réseaux sociaux. Je suis partout parce que je veux bien connaître et comprendre les plateformes pour aider mes clientes. Mais je n’ai pas besoin d’être partout pour mes propres projets. J’ai fait certains choix en fonction du public cible de chacun de mes projets.

Julie Rochon | Visibilité Web est sur Facebook, YouTube, LinkedIn et Google +

Maman, boulot, dodo est sur Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest et Google +

Je publie rarement le même contenu partout. Systématiquement, encore moins. Ne serait-ce que par respect pour ceux qui me suivent à tous ces endroits. Vous pouvez réutiliser du contenu, mais éviter de le copier/coller sur toutes les plateformes et dans tous les groupes; surtout que vous ne vous adresserez pas de la même façon aux gens sur Facebook que sur LinkedIn, par exemple. Il faut adapter son ton, son vocabulaire et son contenu selon l’endroit où on publie.

Tout part de votre client idéal

Je sais, il n’est pas facile à définir. Tenter de le trouver m’aura fait sacrer plus d’une fois et il n’est pas encore tout à fait au point. Je ne désespère pas d’y arriver un jour!

Une fois que vous aurez cerné qui est votre client idéal, listez les endroits où vous êtes actif et voyez si ce client s’y trouve! Si ce n’est pas le cas, vous vous créez du travail pour rien et vous lancez une ligne à l’eau à un endroit où il n’y a aucun poisson (quelle image… vous comprenez ce que je veux dire!). Si votre client idéal s’y trouve, adaptez votre contenu à ses besoins.

Être partout à la fois ne sert à rien. En prenant le temps de réfléchir à des actions ciblées, gageons que vous serez encore plus visible!

 

(Visited 212 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *