Écrire, c’est facile? Pas pour tout le monde. Pour avoir été dans le monde corporatif durant de nombreuses années et maintenant spécialisée en Web, je peux affirmer que la rédaction corpo et la rédaction Web sont deux choses bien différentes.

Écrire un rapport, un communiqué de presse, le contenu d’un site Web et un billet de blogue (par exemple) demande une écriture et une présentation différente à ne pas négliger.

C’est pourquoi je te présente 6 erreurs à ne pas faire si tu décides de te lancer dans la rédaction de contenu pour ton site Internet ou encore ton blogue.

Utiliser un vocabulaire trop complexe

Tu es un expert dans votre domaine? C’est super! Par contre, tu dois simplifier les termes utilisés pour expliquer tes produits et services. Si les gens qui arrivent sur ton texte doivent courir chercher un dictionnaire, c’est complètement raté. Simple, clair et accessible, voilà la clé pour être bien compris par tes clients qui, eux, ne sont pas des spécialistes en la matière!

Faire des phrases trop longues

En écrivant pour le Web, le but est de capter rapidement l’attention du lecteur. La majorité des gens naviguent sur Internet via leur cellulaire et parcourent le contenu des textes en diagonale avant de décider s’ils prendront de leur précieux temps pour lire ton texte. C’est pourquoi il doit être tout, sauf lourd.

Ne pas faire (assez) de paragraphes

De longs paragraphes interminables, c’est non. Personne n’aime lire un gros bloc de texte, encore moins sur un écran. Pour rendre la lecture rapide (hé oui, que veux-tu, on est rendus là) et efficace, faire plusieurs paragraphes rendra plus facile l’accès à ton contenu en plus d’aérer ton texte pour le rendre plus lisible. 1 paragraphe = entre 3 et 5 phrases.

Ne pas insérer (assez) de sous-titres

Comme dans la rédaction corpo, ton texte est monté dans le but de présenter des informations (de la plus importante à la moins importante) regroupées selon le sujet abordé. À chaque 2-3 paragraphes (selon la longueur du texte), insérer un sous-titre qui présente bien le sujet qui suit. Les internautes regardent souvent les sous-titres pour rapidement se faire une idée du contenu.

Ne pas citer ses sources

Ce n’est pas parce qu’on est sur le Web que les sources ne doivent pas être citées. Au contraire! Images, citations, extraits de conférences, etc., nomme de qui et d’où provient l’information qui n’est pas de toi. Tout circule rapidement sur les réseaux sociaux, tu ne veux pas d’une réputation de plagieur!

Ne pas se soucier du SEO

Bon. Écrire pour le Web est assez technique quand on se met à penser en termes de référencement. Insérer des mots-clés relatifs à ton sujet aidera certainement, en plus de mettre en place les conseils présentés plus haut.

Tu as un site Web? Télécharge l’application Yoast SEO pour te guider. Par contre, même si cet aspect est super important, il ne doit pas être suivi à la lettre au détriment de la structure et de la compréhension de ton texte. C’est bien beau d’avoir des lumières vertes, si ton texte n’est plus lisible après avoir appliqué toutes les recommandations de l’extension, tu seras peut-être vu par Google, mais personne ne s’intéressera à ton texte!

Clairement ce ne sont pas des rédacteurs Web qui ont créé cette extension! Mais elle est utile pour te guider. Suis ton bon sens.

Tu as envie de te lancer dans l’aventure de l’écriture pour le Web? Trouve un sujet intéressant pour ton public cible, laisse venir l’inspiration et mets en place ces conseils afin de publier un texte efficace et accessible.

Bonne rédaction (Web)!

6 erreurs à éviter en rédaction Web | Julie Rochon Visibilité Web