La peur de devenir has been | Podcast Va te faire voir par Julie Rochon

Épisode 44 | La peur de devenir has been

15 novembre 2022 | Podcast | 0 commentaires

Est-ce mieux de n’avoir jamais existé aux yeux du public que de devenir un jour un has been? Je suis convaincue que non. Mais reste que c’est quand même une réflexion qui peut parfois nous donner un petit vertige. 

Il y a quelques années encore, nous n’étions pas autant d’entrepreneur.e.s à évoluer en ligne. Si tu étais très active en ligne, tu sortais plus facilement du lot. Tu te faisais souvent référer. On parlait de toi un peu partout. 

Avouons-le: on nous mettait un peu sur un piédestal. 

Le sujet est venu sur la table dernièrement avec certaines entrepreneures (qui sont ou qui ont déjà été) populaires. Plein de réflexions nous sont venues en tête, dont:

  • Est-ce qu’on va vers certaines personnes parce que cette personne est connue et que ça nous donne un certain “standing” d’être en contact avec elle?
  • Si tu as eu ton moment de gloire dans le passé, est-ce que tu t’assoies maintenant sur tes lauriers?
  • Les gens viennent moins vers toi? Que fais-tu de différent? Est-ce que tes façons de faire ont changé? Est-ce que tu es bien avec cela ou tu souhaites changer les choses?

Bref! De gros questionnements qui, comme toujours, ont engendré de belles discussions et j’ai eu envie de t’en jaser dans cet épisode. Et tu vas voir, c’est rien de négatif. Même si, j’en conviens, le terme has been est plus souvent qu’autrement utilisé avec une connotation négative. 

De ton côté, as-tu déjà pensé à tout ça? Te sens-tu Has been ou en train de le devenir quand tu te compares à tes compétiteurs?

Mentionnés dans l’épisode

Julie Rochon, coach business

Julie Rochon animatrice podcast Va te faire voir

J’accompagne des travailleurs autonomes qui ont l’impression d’être constamment dans des montagnes russes qui filent à vive allure. Ceux, comme toi peut-être, qui se sentent débordé.e.s, désaligné.e.s, dépassé.e.s par et dans leur entreprise. Sans compter ceux qui envisagent des changements parfois un peu plus déstabilisants comme un repositionnement ou une croissance.

Mes clientes sont motivées à (re)créer une entreprise qui leur ressemble pour avoir plus de fun et attirer de meilleurs clients. Je travaille actuellement uniquement en 1-1 avec mes clients, donc mon approche et mes conseils sont toujours personnalisés. Je déteste les formules toutes faites qui vendent du rêve.

Site webInstagramLinkedInFacebook

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.